Blog

Quelles sont les régions de France qui comportent le plus fort risque d’inondation ?


risque d'inondation

Les pluies torrentielles peuvent provoquer des dégâts inimaginables. Avec le débordement des rivières et des fleuves, des millions d’habitations sont menacées. La France compte 13 000 communes, et près d’une commune sur trois est à fort risque d’inondation. Certaines régions sont plus vulnérables que d’autres quand on parle d’inondation, ces épisodes de crues intenses et fréquents. Mais qui sont vraiment les régions françaises avec un fort risque d’inondation ?

Les régions françaises inondables

Pour la gestion des risques inondation, la France a recensé 122 territoires à fort risque d’inondation : 111 sont en métropole, et 11 sont dans les DOM. En France métropolitaine, on trouve au top de la liste Adour, Dordogne, Garonne, Charente et les cours d’eau côtiers Charentaise et Aquitains. Après, il y a l’Escaut, la Somme et les cours d’eau côtiers de la Manche et de la mer du Nord. Notons également la Loire et les cours d’eau côtiers vendéens et bretons ainsi que Rhin et Meuse. Précisons aussi Rhône et les cours d’eau côtiers méditerranéens ainsi que Seine et les cours d’eau côtiers normands. En outre-mer, les zones les plus inondables sont Mayotte, La Réunion, Guyane, Guadeloupe et Martinique. Il faut savoir qu’en France, les inondations sont la principale raison de catastrophe naturelle.

Les impacts négatifs des inondations

inondationsLes inondations provoquent des conséquences néfastes pour l’environnement, la santé humaine, les biens (le patrimoine culturel) et l’activité économique. La vulnérabilité des habitants est due à leur emplacement en zones inondables, avec des délais d’alerte et d’évacuation courts ou absents pendant les crues torrentielles ou rapides. Le risque est d’être noyé ou emporté par l’eau. La vulnérabilité des bâtiments entraîne des agressions s’il est entièrement ou partiellement submergé. Les conséquences sont l’atteinte à la sécurité des personnes, la perturbation, l’arrêt d’usage du bâtiment et les effets domino (pollution de bâtiments voisins…).

La prévention des risques d’inondation

Vu les dégâts provoqués par les inondations, une politique de prévention a été mise en place, et elle se base sur différents points. Ça consiste à connaître les phénomènes, les aléas et les risques, à surveiller, à prévoir, à être vigilant et à alerter ainsi qu’à éduquer et à informer de manière préventive les habitants. Cette politique de prévention repose également sur la prévention des risques dans l’aménagement et l’urbanisme, la réduction de la vulnérabilité et la protection ainsi que de l’augmentation de la capacité d’adaptation. Il y a aussi la préparation à la gestion de crise et la mémoire et le retour d’expérience tirés des leçons du passé. C’est compléter par une politique d’indemnisation et l’organisation d’exercices.

Pensez également à découvrir CBC-Meubles, boutique en ligne de meubles pas chers.


17 juin 2020