Blog

Comment les transporteurs font-ils pour gérer les afflux de commandes liés à Noël ?


Transporteurs et afflux de commandes

Les fêtes de fin d’années approchent à grands pas. Chaque année, les transporteurs et les commerçants travaillent trois fois plus que la normale pour pouvoir livrer les colis à temps. Cependant, avec les restrictions sanitaires, ils vont devoir faire face à un obstacle de plus. Comment les transporteurs font pour gérer la livraison des colis dans les délais impartis ? On en parle dans cet article.

Une approche nouvelle pour assurer une livraison avant Noël

Pour éviter de perdre des ventes, les transporteurs et les e-commerçants ont décidé d’unir leurs forces. En effet, à eux seuls, les transporteurs n’arriveraient pas à gérer les afflux de commandes. Les deux ont donc décidé de mettre en place une stratégie commune pour mieux communiquer. L’objectif étant de proposer une expérience client satisfaisante. Si auparavant, les transporteurs ont préféré limiter les commandes pour assurer les livraisons. Ils ont décidé de travailler autrement cette année. Il n’y aura pas de limite, toutes les commandes seront traitées. Cependant, pour que les clients puissent avoir une estimation sur la date d’arrivée de leur commande, les transporteurs ont mis en place des services clients. Dans le cas de GLS ou DHL par exemple, les clients peuvent les contacter via leurs sites respectifs. Il suffit de rechercher sur la toile service client gls pour GLS et service client dhl pour DHL. L’équipe qui échange avec les clients est informée en temps réel de l’évolution des commandes. Chaque année, les transporteurs cherchent à faire la différence. Pour ce faire, ils proposent différentes options de livraison. Et ce, en prenant en compte leur capacité à traiter les afflux de commandes.

Les délais nécessaires pour une livraison à temps

fêtes de fin d'année transporteurs

Crédits : Pixabay

Quel que soit le transporteur choisi, il va toujours poser une date limite de dépôt pour que les commandes puissent arriver à temps. Pour DHL par exemple, les commandes à livrer le jour de noël  doit être déposé avant le 21 décembre (pays appartenant à l’UE). Si la livraison doit se faire hors de l’Union européenne, le colis doit être en possession du transporteur huit jours avant. Chez FedEx, les délais de livraison dépendent du service choisi. Pour une livraison par express, le colis peut être déposé la veille de Noël. La livraison standard quant à elle exige une expédition du colis 10 jours avant Noël. Pour éviter les retards de livraison, les transports mettent en œuvre tous les moyens possibles. Toutefois, ils insistent sur le fait que les clients doivent aussi passer leur commande à temps. En cas de souci, ces derniers peuvent communiquer directement avec les services clients via les supports mis en place. Pour cette année, les transporteurs seront plus débordés par rapport à l’année dernière. Certes, ils sont plusieurs sur le marché, mais ils ne seront pas encore assez pour gérer les afflux de commandes. Outre la stratégie mise en place avec les commerçants, ils cherchent un moyen plus efficace pour s’entraider entre transporteurs. Pour ne pas ternir leur image, ils n’auront aucune alternative au cas où n’arriveront pas à gérer. D’ailleurs, il n’y a rien de mal à cela puisque l’union fait la force.


23 décembre 2021