Blog

Électricien : un métier d’avenir ?


électricien

Plusieurs études ont annoncé que plusieurs métiers risquent de disparaître définitivement les 10 prochaines années à cause de la digitalisation et de la révolution numérique, mais heureusement, le métier d’électricien n’en fait pas partie. Bien au contraire, il connaît depuis des années une importante évolution, c’est un vrai métier d’avenir, et plusieurs facteurs participent à ça.

Le métier d’électricien comme métier d’avenir

métier électricien

Crédits : Twenty20

Depuis quelques années, le champ d’application du métier d’électricien s’est grandement étendu. En effet, avec toutes les nouvelles technologies qui existent, cet expert est de plus en plus sollicité. Il ne se contente plus d’effectuer des installations électriques basiques comme installer seulement les réseaux électriques. L’électricien comme électricien Antony maîtrise désormais les systèmes téléphoniques et informatiques. Les maisons individuelles tout comme les entreprises sont de plus en plus connectées, et elles utilisent les nouvelles technologies pour communiquer, pour assurer la sécurité et pour gérer les consommations en énergie. Ce sont des procédés qui demandent à la base une alimentation en énergie. Il est ainsi normal que l’électricien ait toutes les compétences nécessaires afin de prendre en charge toutes ces nouvelles technologies. À titre d’exemple, la domotique est devenue un véritable levier de croissance qu’il ne doit pas négliger. L’autre raison qui fait que le métier d’électricien est un métier d’avenir est que les besoins des consommateurs ont changé. Ils sont plus soucieux de leurs impacts environnementaux et des économies d’énergie tout en exigeant plus de confort. Ils veulent dorénavant que l’électricien soit plus l’écoute et fournisse plus de conseils. Il n’est pas donc uniquement là pour installer, pour rénover et pour dépanner.

Le métier d’électricien

Devenir électricien ne s’improvise pas. Certes, si vous êtes bricoleur de nature, vous pourrez apprendre les bases grâce à des aides en ligne, mais pour en faire une profession, il faut suivre une formation. Le parcours académique est le CAP Préparation et réalisation d’ouvrages électriques, mais on peut aussi choisir un bac pro électronique, énergies, équipements communicants. Ce dernier permet d’élargir les compétences et d’arriver à des fonctions d’encadrement. Pour les artisans déjà en poste, il existe des formations continues pour maîtriser les nouvelles technologies. L’évolution du métier d’électricien ainsi que les nouvelles technologies ont fait que les BTS domotiques ou électrotechniques sont très recherchés. C’est vrai qu’on trouve actuellement différents types d’électriciens spécialisés, mais qu’importe leur domaine d’intervention, ils possèdent tous des compétences en commun. Il s’agit de faire tout le réseau électrique, de réaliser la maintenance des appareils électroniques, d’assurer une bonne connexion au réseau (alarme, téléphone, VMC, portail, éclairage externe, borne de recharge des batteries électriques…) ainsi que d’identifier les pannes électriques et de les résoudre. Il se charge encore de changer la distribution électrique en rapport avec la création d’une extension, de réaliser un changement de destination d’une pièce, de faire la mise en conformité d’un réseau ancien, de changer d’un compteur électrique… Tout ça est fait de manière sécurisée et fiable. Pour cet artisan, le but est de garantir le confort des clients.

Peu importe où il intervient et ce qu’il a à faire, l’électricien doit respecter les procédures de sécurité et offrir à tous ses clients des installations suivant les normes en vigueur.


8 mars 2021