Blog

Immobilier : la nécessité d’une assurance emprunteur



Pour acheter un bien immobilier, la plupart des Français contractent un prêt. Un crédit immobilier permet de devenir propriétaire au bout de quelques années en échange de cotisations mensuelles. Sachez également qu'une assurance emprunteur peut être un bon moyen de se prémunir de certaines situations et même si elle n'est pas obligatoire, des banques peuvent l'exiger.

Immobilier : la propriété n'arrive pas du jour au lendemain

Devenir propriétaire c'est un peu comme un soulagement. Plus besoin de payer de loyer tous les mois mais souvent ceux-ci sont remplacés par les remboursements du crédit immobilier. La situation pendant quelques années ne change donc pas foncièrement mais après 20 ans par exemple, ce statut peut enfin être fêté. Mais en attendant il faut se résoudre à rembourser son prêt immobilier et dans certains cas, les emprunteurs peuvent ne plus être en situation de payer chaque mois. 

C'est exactement pour ce type de scénario qu'une assurance emprunteur est utilisée. Pour en trouver une vous pouvez faire appel à un courtier en assurance, aller sur un comparateur en ligne ou tout simplement souscrire celle proposée par votre banquier. À savoir cependant que les banquiers réalisent une marge importante sur ce produit donc il est conseillé de comparer les offres du marché notamment grâce à la délégation d'assurance. Délégation largement facilitée grâce à la loi Hamon qui permet de résilier plus facilement son contrat.

L'assurance emprunteur pour sécuriser son prêt

Une assurance emprunteur permet de rassurer l'organisme prêteur. Les événements de la vie étant parfois indépendants de notre volonté, il se peut qu'à un moment, l'assuré ne soit plus en position de rembourser son prêt. Cela peut arriver en cas de perte d'emploi, de situation d'invalidité ou de décès. C'est alors l'assureur qui prend le relai afin de rembourser la banque prêteuse.

L'assurance crédit n'est pas obligatoire mais souvent les banques demandent aux emprunteurs d'en avoir une. Cela peut être une condition d'obtention du prêt. En revanche, ils ne sont pas obligés d'opter pour l'assurance de la banque. Ils peuvent en choisir une autre pourvu que celle sélectionnée propose au minimum les mêmes conditions que cette première.


12 février 2018