actualités sur ousurfer.com

Blog

La folie des adhésifs publicitaires



Aujourd’hui, les techniques d’impression sont de plus en plus performantes et les supports se multiplient. Actuellement, ce sont les adhésifs publicitaires que les professionnels recherchent le plus. À la fois originaux et pratiques, ils permettent de placer son message à des endroits très étonnants pour varier les possibilités d’affichage. Certains peuvent être réutilisés et permettent d’économiser de l’argent. Voici quelques-unes des formes les plus courantes.

Sur les rampes d’escalier

L’avantage des adhésifs publicitaires, c’est que l’on peut les imprimer sous toutes les formes et les placer sur n’importe quelle surface lisse. C’est le cas des escalators dans les grandes surfaces de magasin, les galeries marchandes, les gares, le métro ou encore les aéroports. Ils se posent sur la vitre de la rampe pour être vus par les passants.

Au sol des grandes surfaces

Dans la rue, les transports en commun ou les magasins, les gens ont pris l’habitude de regarder le sol quand ils marchent. À Paris et dans les grandes villes, les publicitaires utilisent de plus en plus le sol comme support d’affichage. Il est nécessaire d’utiliser une matière plastifiée assez résistante pour supporter le passage, et antidérapante pour ne pas être un danger pour les personnes.

Sur les véhicules de transport

Depuis des années, la pub est affichée sur les véhicules de transport en commun comme les bus, ou le métro par exemple. Avec la technologie adhésive, c’est devenu un habillage sur mesure que l’on peut adapter, y compris pour les avions. Certaines personnes utilisent leurs voitures personnelles comme panneau d’affichage et se font un complément de revenu.

Sur les façades des immeubles.

Les adhésifs peuvent recouvrir toutes sortes de surfaces : les murs comme les vitres. Lorsque les grandes sociétés en ont les moyens, elles ont recours à ce que l’on appelle l’affichage monumental. Le support est une façade d’immeuble le plus souvent, que l’on recouvre depuis l’extérieur en utilisant des nacelles.


12 février 2018