actualités sur ousurfer.com

Blog

L’essentiel à savoir sur l’assurance de sa voiture



Avoir une assurance voiture est rendu obligatoire par la loi. Elle permet d’être couvert en cas de sinistre mais il existe différents types d’assurance.

Quelle assurance auto est obligatoire ?

Il existe une assurance minimum qui est rendue obligatoire par la loi, c’est l’assurance au tiers simple. Il s’agit de la garantie obligatoire qui ne couvre que les dégâts causés aux autres. Elle ne couvre donc pas les dégâts matériels ou corporels qui touchent l’assuré lorsque celui-ci est responsable de l’accident. Mais il est possible de choisir une assurance qui couvre davantage de risques avec l’assurance au tiers étendu. Elle comprend l’assurance au tiers mais aussi, le plus souvent, la protection contre les bris de glace, le vol, les catastrophes naturelles et les attentats. Là encore, les dégâts matériels ou corporels touchant l’assuré ne sont pas pris en charge. Enfin, il y a l’assurance tous risques. Comme son nom l’indique, c’est la plus complète. Elle couvre l’ensemble des dégâts quelle que soit la responsabilité de l’assuré (mis à part les cas d’exclusion mentionnés au contrat comme, par exemple, la conduite en état d’ivresse).

Comment fonctionne l’assurance d’une voiture ?

Le prix de l’assurance va forcément varier en fonction du niveau de protection choisi. Ce niveau de protection dépend essentiellement du budget et des garanties que l’assuré juge nécessaires. Dans tous les cas, si l’assuré est responsable de l’accident, il doit prendre en charge une partie des frais via la franchise et le coût de l’assurance sera majoré l’année suivante. C’est le malus.

Comment choisir le niveau de garanties ?

Il est recommandé de souscrire une assurance tous risques lorsque le véhicule est neuf ou récent. Lorsque la valeur de la voiture est faible, l’assurance au tiers est généralement suffisante. En plus des trois niveaux de protection principaux, certains contrats prévoient une garantie conducteur. Cette option permet de couvrir davantage les dommages corporels de l’assuré au tiers.
Pour choisir le niveau de protection, il faut tenir compte des caractéristiques du véhicule. Sa puissance fiscale, sa marque et même sa couleur peuvent avoir une incidence sur le montant des primes. Le prix à payer va être différent en fonction du lieu de stationnement, du nombre de kilomètres annuels, de son usage… Des facteurs liés à la situation personnelle de l’assuré jouent également. C’est le cas de l’âge, de l’ancienneté du permis, de la situation familiale, des antécédents… La prime d’assurance est calculée en partie en fonction de ces indications.

Franchise, bonus-malus, qu’est-ce que c’est ?

La franchise est une somme qui n’est pas remboursée par l’assureur et qui reste donc à la charge de l’assuré. Elle est appliquée lorsque l’assuré est responsable du sinistre ou lorsqu’il n’y a pas de tiers identifié. Elle peut être une somme forfaitaire fixée au contrat, un pourcentage d’indemnisation ou ces deux formules. Le montant de la franchise va dépendre du sinistre et doit impérativement être indiqué dans le contrat d’assurance pour chaque sinistre. Quant au bonus-malus, il permet à l’assureur d’adapter le montant de la cotisation au comportement du conducteur.


17 septembre 2019