Blog

Plomberie en cuivre ou en PER : que choisir ?


cuivre ou PER

Vous prévoyez de faire bientôt la rénovation de votre salle de bain ? Actuellement, une question taraude votre esprit : est-ce qu’il faut prendre des tuyaux en PER (polyéthylène réticulé) ou en cuivre ? Certes, le cuivre est depuis toujours la référence en alimentation en eau, mais le PER commence à prendre le dessus. Pour vous aider à choisir, poursuivez bien votre lecture.

Le PER

Le PER Est un matériau en plastique qui offre une meilleure résistance à la pression et aux changements de températures. Ses propriétés lui permettent d’être employées par plombier Paris 15 dans la plomberie sanitaire et dans les installations de chauffage. Fiable et solide, le PER peut durer jusqu’à 50 ans. À l’inverse du cuivre, il est plus résistant au gel, et il empêche le calcaire de se fixer. Les tuyaux PER sont utilisés dans la distribution en eau chaude et froide des conduites de chauffage. Ils sont moins coûteux que les tuyaux en cuivre tout en étant faciles à installer. En effet, le PER n’a pas besoin de soudure ou de chalumeau pour son raccordement. Elles se plient, se dilatent et se travaillent facilement aussi à cause de la composition du PER. Aussi, les canalisations en PER sont flexibles, il est possible de faire des angles à 90 sans raccords coudés. Mais encore, elles peuvent être déroulées sur des distances longues. Toutefois, il ne faut pas les poser de façon trop rectiligne pour leur permettre de se rétracter et de dilater suivant la température. Mais même si sa composition rend le PER inaltérable à la corrosion, il est quand même sensible aux UV ainsi que des attaques des souris et autres rongeurs. Lors de son installation, il faut donc le protéger. Toutes ces raisons font que les tuyaux en PER sont de plus en plus appréciés.

Le cuivre

plomberie cuivre ou PER

Crédits : Twenty20

En matière de plomberie, le cuivre est le matériau par excellence. Résistant et noble, il est prisé pour la distribution d’eau chaude et froide, il est également utilisé dans l’alimentation du gaz ainsi que dans le chauffage et les systèmes d’énergie solaire thermique. Il assure une meilleure étanchéité et une bonne conduite thermique. Ce matériau présente aussi de multiples avantages. En plus d’être solide, esthétique et fiable, il est recyclable. Néanmoins, le cuivre perd du terrain en raison de son installation assez difficile, ça doit fait par des plombiers professionnels. Il faut savoir que sa mise en œuvre demande l’utilisation de bons matériels : pince à cintre pour le tordre et chalumeau. Mais il faut aussi de l’habilité. À noter qu’on trouve 2 types de cuivre : le cuivre recuit (pour les canalisations longues et encastrées) et le cuivre écroui (pour les canalisations apparentes). Le premier est sous forme de couronne malléable de 5 à 50 m de long, tandis que le second est en barre de 1 à 5 m.


5 décembre 2020