Blog

Quelle crypto acheter ?



La technologie a changé la façon dont les gens travaillent, communiquent, font leurs achats et même paient leurs marchandises. Les entreprises et les consommateurs ne préfèrent plus toujours l’argent liquide, et ce comportement cède la place aux paiements sans contact. Avec la vague rapide d’un smartphone, les consommateurs peuvent payer des articles à des caisses enregistreuses numériques. Désormais, un nouveau système de paiement fait son apparition : la cryptomonnaie. Mais quelle cryptomonnaie acheter en 2021 ? Voici quelques idées.

Bitcoin : Première génération

Bitcoin a été la première cryptomonnaie largement adoptée. Lancé par le pseudonyme Satoshi Nakamoto en 2009, ce jeton numérique a été conçu pour perturber le système financier traditionnel. Il remplace les banques et les processeurs de paiement par un réseau distribué de mineurs, éliminant ainsi de nombreux frais de transaction. Le Bitcoin a plusieurs qualités qui pourraient en faire un bon investissement à long terme. Premièrement, le nombre total de jetons est limité à 21 millions. En d’autres termes, tout comme l’or, le bitcoin bénéficie de la rareté. Les principes économiques suggèrent qu’une offre constante et une demande croissante entraîneront une augmentation du prix d’un actif au fil du temps. Enfin, le bitcoin est également la cryptomonnaie la plus populaire et la plus précieuse. En fait, sa valeur marchande constitue 43% de l’ensemble du marché de la cryptographie. L’échelle peut donner au bitcoin une plus grande autonomie que les autres jetons.

Ethereum : deuxième génération

Ethereum a été lancé en 2015, améliorant le bitcoin en créant un réseau plus programmable. Alors que la blockchain bitcoin stocke les données de transaction, la blockchain Ethereum peut également être encodée avec des contrats intelligents auto-exécutables. Par exemple, si vous souhaitez acheter ethereum pourrait être utilisée pour tokeniser des biens immobiliers (ou d’autres actifs physiques), permettant aux terres d’être négociées sans courtiers, banques ou notaires, éliminant ainsi de nombreux frais. Les contrats intelligents constituent également la base des applications décentralisées (dapps). Par exemple, la blockchain Ethereum prend en charge un écosystème de services financiers décentralisés (DeFi), permettant aux consommateurs d’économiser, de prêter, d’emprunter et d’investir de l’argent.

Polkadot : troisième génération

Polkadot a été développé pour décentraliser Internet. C’est plus qu’une simple blockchain, c’est un réseau de réseaux conçu pour alimenter tous les types d’applications et de services décentralisés. Pour saisir le potentiel de Polkadot, il est important de comprendre l’architecture de base : la chaîne de relais est l’épine dorsale qui assure la sécurité de l’ensemble du réseau. Les parachains (c’est-à-dire les chaînes latérales) se connectent à la chaîne de relais, permettant le transfert de données entre les chaînes et améliorant la capacité de transaction. Notamment, chaque parachain est sa propre blockchain et peut être conçue pour des cas d’utilisation spécifiques tels que les services DeFi, le stockage de fichiers, les réseaux sociaux, les jeux et bien d’autres. Enfin, les ponts permettent aux parachains de se connecter à des réseaux externes comme la blockchain Ethereum ou bitcoin. Dans l’ensemble, l’architecture unique de Polkadot présente plusieurs avantages. Par exemple, la présence de parachains rend le réseau plus évolutif que les autres blockchains.


18 juin 2021