Augmentation mammaire ? SItes internet à découvrir

no-image-48923
Contacter l'Auteur
Boîte à Outil

97 Vues

0 Commentaires

Imprimer cette Page

Ajouter aux Favoris

Augmentation mammaire ? SItes internet à découvrir

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale visant à
augmenter le volume des seins, en leur donnant un aspect naturel mais
avec un plus grand volume. Pour ce faire, des implants mammaires sont
placés sous le tissu mammaire ou sous-musculaire. Il existe différents
types d’implants, de dimensions et de matériaux différents, comme nous
le verrons plus loin.

Qu’est-ce que l’augmentation mammaire ?

Cette
intervention chirurgicale permet d’améliorer la forme et le volume des
seins ou de créer une symétrie, ce qui donne aux femmes une plus grande
confiance en elles et améliore ainsi leur estime de soi.

Indications de l’augmentation mammaire

L’augmentation mammaire peut être pratiquée pour un certain nombre de raisons, notamment :

Pour améliorer l’apparence d’une femme qui considère que ses seins sont
petits ou que l’un d’entre eux est plus petit que l’autre ;
• Ajuster la taille des seins après une grossesse, un allaitement ou une perte de poids importante ;

Corriger des seins irréguliers et asymétriques naturellement ou après
une chirurgie mammaire pour d’autres pathologies telles que le cancer du
sein ;
• Améliorer l’estime de soi et la confiance en soi des femmes ;
• Etc.
Il
est important de noter que toutes les candidates à l’augmentation
mammaire doivent garder des attentes réalistes, car plusieurs facteurs
peuvent interférer avec les résultats de la chirurgie :
• Le sein continue à vieillir après l’augmentation ;
• La prise ou la perte de poids peut modifier la forme du sein ;
L’augmentation
mammaire ne permet pas de corriger un affaissement important des seins,
auquel cas un lifting des seins (mastopexie) est également nécessaire.
Lors d’une augmentation mammaire, un implant ou de la graisse corporelle
est inséré chirurgicalement derrière chaque sein. Les implants sont
insérés derrière les muscles de la poitrine ou le tissu mammaire.
Le
matériau de l’implant vise non seulement à augmenter le volume du sein,
mais aussi à donner une forme à des zones qui étaient auparavant
« vides ».

Types d’implants mammaires

Il existe deux principaux types d’implants mammaires : les implants salins et les implants en gel de silicone :
Implants au sérum physiologique
Les
implants au sérum physiologique sont de petits « sacs » en élastomère de
silicone remplis d’eau salée stérile (sérum physiologique). Certains
sont pré-remplis et d’autres sont remplis lors de l’intervention
chirurgicale.

Implants au gel de silicone

Les implants au gel de
silicone sont les plus fréquemment utilisés et consistent à remplir de
petits « sacs » ou bulles avec un gel plastique (silicone).
Le sérum
physiologique et le silicone sont tous deux des solutions très sûres.
Les implants sont disponibles en différentes tailles, ce qui permet de
les adapter aux préférences de chaque femme. Si un implant rempli de
silicone fuit, le gel peut rester dans le « sac » ou s’échapper dans la
poche de l’implant mammaire. Un implant en silicone qui fuit peut ou non
s’affaisser. Les femmes qui choisissent ce type d’implant doivent se
soumettre à des contrôles plus réguliers auprès de leur médecin
spécialiste, par rapport aux implants remplis de solution saline.

Résultats et entretien

Les
résultats d’une opération de pose d’implants mammaires durent
généralement au moins une décennie. Il est faux de dire que les implants
doivent être remplacés tous les dix ans, mais il est vrai qu’ils ne
sont pas conçus pour durer toute une vie. Les résultats d’un lifting
mammaire (mastopexie) ou d’un transfert de graisse durent également une
dizaine d’années, mais les seins continuent de vieillir, de grossir ou
de rétrécir en fonction de l’évolution du poids de la femme.
Préparation à l’augmentation mammaire
Lors
de la consultation préliminaire avec le chirurgien plasticien, les
préférences concernant la taille, la sensation et l’apparence des seins
sont discutées, ainsi que les options en matière de techniques
chirurgicales. Une étude des seins (échographie mammaire, mammographie,
etc.) est recommandée avant l’intervention, si vous n’en avez pas eu
récemment, afin de s’assurer qu’aucune pathologie (maladie) ne s’oppose à
l’intervention. La femme doit informer son médecin si elle prend un
quelconque médicament. Dans ce cas, il peut être nécessaire d’adapter
certains médicaments afin qu’ils n’interfèrent pas avec la procédure.
Par exemple, il est important d’éviter l’aspirine ou d’autres
médicaments qui provoquent des changements dans la coagulation du sang
et peuvent augmenter les saignements.
Il est également généralement nécessaire de jeûner (ne pas manger ni boire) à partir de minuit la nuit précédant l’opération.

Comment l’augmentation mammaire est-elle pratiquée ?

L’augmentation
mammaire est le plus souvent réalisée par l’insertion chirurgicale
d’implants mammaires. Toutefois, l’augmentation mammaire peut également
être réalisée en transférant de la graisse d’une autre région du corps.
La plupart des interventions sont réalisées sous anesthésie générale.
Pour insérer l’implant mammaire, le chirurgien plasticien pratiquera une seule incision, dont l’emplacement peut varier :
• Le pli inférieur du sein (inframammaire) ;
• Sous le bras (axillaire) ;
• Autour de l’aréole (périaréolaire).
Après
l’incision, le chirurgien sépare le tissu mammaire des muscles et du
tissu conjonctif de la poitrine, en créant une ouverture derrière ou
devant le muscle le plus externe de la paroi thoracique (muscle
pectoral). Le chirurgien insère ensuite l’implant dans cette ouverture
et le centre derrière le mamelon. Une fois l’implant inséré au bon
endroit, le chirurgien referme l’incision, en veillant à minimiser la
cicatrice pour qu’elle passe inaperçue.

Risques et complications de l’augmentation mammaire

L’augmentation
mammaire est une intervention chirurgicale très sûre, pour autant
qu’elle soit pratiquée par un chirurgien qualifié et expérimenté.
Toutefois, comme pour tout type d’intervention chirurgicale, il existe
des risques et des complications liés à l’augmentation mammaire :
• Tissu cicatriciel qui déforme la forme de l’implant mammaire (contracture capsulaire) ;
• Douleur thoracique ;
• Infection ;
• Saignement ;
• Changements dans la sensibilité des mamelons et des seins ;
• Changements dans la position de l’implant ;
• Fuite ou rupture de l’implant ;
• Accumulation de liquide autour de l’implant ;
 Rarement : maladie de l’implant mammaire entraînant des signes et des
symptômes tels que fatigue, perte de mémoire, éruption cutanée,
difficultés de concentration et douleurs articulaires ;
Rarement :
lymphome anaplasique à grandes cellules – une forme rare de cancer des
cellules sanguines, qui a été associée à la présence à long terme de
certains implants mammaires (qui ont depuis été retirés du marché) ;
Entre autres.
Période post-opératoire et rétablissement après une augmentation mammaire
Des
douleurs et un œdème (gonflement) au niveau du site chirurgical ainsi
que des ecchymoses sont probables pendant quelques semaines après
l’opération, mais le chirurgien peut prescrire des analgésiques pour
soulager la douleur.

Sites à voir :

Augmentation mammaire ? SItes internet à découvrir sur Google Map

Adresse Internet Visitez le Site
Conditions d\'utilisation
En cochant cette case, je déclare avoir pris connaissance des règles de soumission et les accepter sans réserve.
Distance :
Address 225 rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris
Catégorie